cyanobactéries

 2017

Suite à des températures élevées de l’eau, 26 degrés, un fort ensoleillement et le manque de circulation de l’eau, pas d’écoulement vers le ruisseau des Marais depuis la mi mai, des taches d’efflorescences de cyanobactérie ont été observées sur une centaine de mètres (bleu sur le plan) la dernière semaine de septembre.

Les cyanobactéries, (algues bleues, leurs anciens noms), sont des bactéries  photosynthétiques, c'est-à-dire qu'elles tirent parti, comme les plantes  de l‘énergie solaire pour synthétiser leurs molécules organiques.

Les cyanobactéries peuvent devenir dangereuses pour la faune et la flore lorsqu'elles prolifèrent dans le milieu, lors d‘efflorescences qui ressemblent à des algues filamenteuses, mortelles pour les animaux et dangereuses pour l'humain.

Au 10 octobre les efflorescences ont disparu et ensuite des analyses de l’eau par un laboratoire spécialisé ont montré que la quantité de cellules de cyanobactérie présentent dans l'eau de l'étang étaient largement inférieure à la norme légale.
Il n’y a donc pas d’interdiction particulière pour la pratique des activités autour de l’étang. Toute fois il faut rester prudent car les  efflorescences apparues cet été attestent qu’à un moment donné les cyanobactéries étaient présentes en quantité plus élevées et que le phénomène peut se reproduire.
En 2018 des analyses de l’eau seront faites au printemps, en été et en automne.

2018

22 aout

Suite aux analyses de l’eau de l’étang nous avons constaté un important développement  des cyanobactéries, dépassement du seuil tolérable pour la baignade et la consommation.. Les résultats de l’automne 2017 et du printemps 2018 étaient négatifs.

La pêche n’est pas interdite mais  il ne faut pas consommer le poisson. Nos compagnons à quatre pattes sont en danger ils ne doivent ni boire l’eau ni se baigner.

 
 La présence des cyanobactéries est tout à fait normal ces bactéries sont présentes naturellement  dans tous les éléments. Dans l’eau c’est au-delà d’un certains seuil de concentration  qu’elles deviennent dangereuse pour la baignade, ou  la consommation. Ce seuil est atteint dans certaines conditions qui sont : eau stagnante, température anormalement élevée, fort ensoleillement. Du fait de la sécheresse qui sévit maintenant depuis 3 ans;  notre étang mais aussi tout plan d’eau, mare ou flaque de rivière de notre région sont susceptible de présenter le même phénomène.  Il faut donc être très prudent quant on veut y faire boire ou baigner nos amis à quatre pattes.

 

Novembre

 

Les panneaux ont été retirés la situation est redevenue normale. Merci de ne pas faire baigner les chiens à proximité d'un pêcheur il y a un risque qu’il se prenne dans les lignes, mauvais pour le pêcheur et pour le chien !!
A ma connaissance des chiens malades mais pas de mortalité constatée à Cessy contrairement à d'autre régions de France ou les toxines dégagées par les cyanobactéries ont tués. Les canards sont également touchés ils peuvent devenir léthargiques et être plus facilement attrapés par des oiseaux de proies qui eux peuvent mourir après l’ingestion. Les poissons et les crustacés ne sont pas touchés mais ils ne doivent pas être consommés. Si les conditions climatiques que nous avons depuis quelques années, faibles précipitations et fortes températures, ne change pas le phénomène se reproduira dans les années à venir. La mairie de Cessy fait faire une analyse de l’eau, par un labo spécialisé, trois fois par an.
Dans l’étang il y a un autre phénomène mois dangereux mais qui peut affecter nos amis à quatre pattes et nous même, les puces de canards (Larve microscopique d’un ver qui pénètre dans la peau et provoque une dermatite).  

 

retour accueil